Recyclage des feuilles mortes

Feuilles mortes

Les feuilles mortes constituent une bonne protection contre le froid pour beaucoup de plantes frileuses. Mais elles ont l’inconvénient de s’envoler sous la bourrasque. Pensez à maintenir votre couche protectrice.

Quel jardinier n’a pas pesté contre les feuilles mortes qui jonchent la pelouse à l’automne ! Balayées et réunies en tas, elles sèchent dans un coin du jardin en attendant de rejoindre le compost. Mais vous en avez bien trop pour que les vers de terre et autres micro-organismes en digèrent la totalité.

Reconvertissez-les en couverture antigel, il n’y a pas mieux… ne haussez pas les épaules, le vent de les emportera pas si vous prenez soin de les fixer sur place. Disposez-en en couche épaisse au moins 6 à 8 cm d’épaisseur au pied des plantes fragiles, celles nouvellement plantées…

Couvrez ensuite avec un morceau de filet à mailles plastiques que vous avez récupéré sur vos fraisiers après la belle saison. Attachez-le au sol avec des sardines de tente ou de petits bâtons plantés en biais. Cela devrait suffire à empêcher les feuilles de s’envoler tout en laissant l’eau et l’air circuler.

Le conseil de pro du compost biologique : vous pouvez aussi employer du grillage à poulailler plus rigide et plus lourd, il tient presque tout seul.

Feuilles mortes et compostage biologique :

Les feuilles mortes sont des ressources de matières végétales précieuses pour vous confectionner du compost biologique. Mieux vaut les recycler et les réintroduire au jardin que d’encombrer les poubelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *