Quand et comment utiliser son compost biologique ?

Quand utiliser le compost ?

Le compostage est un procédé biologique qui permet de dégrader les matières organiques grâces à des microorganismes ne présence de l’air. Le compostage biologique permet de réaliser à un coût presque nul, un engrais naturel de qualité. Quelques arbres ou massifs de fleurs suffisent pour utiliser ce compost.

Vous trouvez dans cet article quelques éléments qui vous permettront de faire un bon compost biologique et les conseils pour l’utilisation du compost.

Pour réussir votre compost, vous devez réaliser un mélange équilibré entre matières carbonées (taille, branche, écorce, copeaux…) et azotées ou vertes (déchets de cuisine, tontes de gazon…).

L’entretien régulier est nécessaire pour maintenir l’équilibre de votre tas de compostage. Pour aérer et éviter le pourrissement du compost, utilisez une bêche. Utilisez également un arrosoir pour humidifier le compost : le tas de compost doit en effet rester humide au toucher. Mais attention, trop d’eau le fait pourrir.

Mais quand et comment utiliser son compost biologique ?

Quand et comment utiliser son compost biologique ?

Quand utiliser le compost ?

Quand utiliser le compost ?

  • A 4 mois de maturation : le paillis. Le compost est encore grossier. Il peut s’utiliser comme paillis au pied des arbres, permettant ainsi de protéger le sol de la sécheresse.
  • A 6 mois de maturation : l’amendement organique. La structure du compost est moyenne. Il peut être épandu sur le sol et enfui lorsqu’il sera totalement dégradé.
  • A 9 mois de maturation : le support de culture. Le compost et fin et homogène, de couleur sombre et sent bon l’humus. Il peut être utilisé comme support de culture en le mélangeant à la terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *