Quand composter

Composter

On commence le compost au printemps. Choisissez l’endroit idéal dans votre jardin. Dans un coin ensoleillé, il chauffera plus vite et se décomposera plus vite, à condition de le maintenir humide mais non détrempé. Dans un endroit ombragé, il se décomposera moins vite mais en revanche, il conservera son humidité. Dans les deux cas, l’emplacement doit fournir un bon drainage.

Le compost biologique est prêt quand il est brun foncé, friable et sans morceaux apparents, et que les vers de terre sont partis. Plus les morceaux sont petits, plus ils se composteront rapidement. Vous pourrez plus tard à l’automne étendre votre jeune compost en surface dans vos plates-bandes ou dans votre potager quand la température extérieure sera inférieure à 10 degrés. Au printemps suivant, mélanger la surface de compost à la terre pour bien l’incorporer.

Un contenant pratique et économique

Vous pouvez construire votre propre contenant avec des restes de treillis. Pour éviter toute fuite de compost, ajoutez un fin grillage en plastique à l’intérieur pour retenir le tout.

Pour votre première expérience, il n’est pas nécessaire d’acheter un contenant à compost. Une vieille poubelle trouée sans fond, une grille circulaire ou une vieille clôture à neige peuvent aussi faire l’affaire. L’important c’est que peu importe le contenant, le compost soit en contact direct avec la terre et ait un bon drainage. Vous pouvez également suivre nos conseils pour construire un contenant à compost à partir de palettes ordinaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *